“L’oiseau de feu” peinture

120,00

Description

“L’oiseau de feu” peinture

Il s’agit d’une toile datant de 2014

L’artiste a utilisé la technique au couteau pour réaliser son oeuvre

Il s’agit d’une huile faisant partie d’une série  “portraits animaliers”

“L’Oiseau de feu” (en russe : Жар-птица, Jar-ptitsa) 

En premier, c’est un ballet en deux tableaux d’après un conte national russe.

La musique a été composée par Igor Stravinsky en 1909-1910 sur la commande de Serge de Diaghilev. En outre, l s’agit du premier grand ballet du musicien, qui le rendit aussitôt célèbre. Par la suite, Diaghilev renouvela régulièrement ses commandes pour Stravinsky jusqu’en 1928.

Après “L’Oiseau de feu” les premiers ballets écrits ont été “Pétrouchka” en 1911 et “Le Sacre du printemps” en 1913.

L’Opéra,

 “L’Oiseau de feu” a été créé à l’Opéra de Paris le 25 juin 1910 par les Ballets russes sur une chorégraphie de Michel Fokine. Un oiseau de feu est un oiseau légendaire issu du folklore des pays slaves, Russie, Pologne, Ukraine. Paré de plumes rougeoyantes et venu d’une terre lointaine, il représente en même temps une bénédiction et une malédiction pour celui qui le capture. Le mythe de l’oiseau de feu devient le modèle, l’image symbolique de la métamorphose.

L’histoire

En se lançant à la poursuite de l’éblouissant Oiseau de Feu, Ivan, le plus jeune fils du Tsar, est entrainé dans une quête qui le conduira vers le plus beau des trésors : l’Amour !

Emerveillement garanti avec ce conte traditionnel russe…

Ce magnifique livre découpé raconte l’univers magique du célèbre ballet L’Oiseau de feu.

Le prince Ivan Tsarevitch et l’oiseau de feu délivreront-ils la princesse Hélène la très belle de l’emprise du sorcier Kastcheï ?

Finalement, Ivan Tsarévitch parvient cependant à capturer “l’Oiseau de feu” dans l’arbre aux pommes d’or du jardin de Kachtcheï. Par conséquent, en échange de sa liberté, “l’Oiseau de feu” donne une de ses plumes enflammées à Ivan en lui disant quelle lui sera utile. En dernier lieu, la porte du château de Kachtcheï s’ouvre et treize Princesses sortent, dont la Princesse de la Beauté Sublime. Jouant avec les pommes d’or la Princesse de la Beauté Sublime fait tomber la sienne dans un buisson…

“L’oiseau de feu” peinture

Est une représentation de cet oiseau symbole de la métamorphose.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur ““L’oiseau de feu” peinture”



Produits exclusifs

Catégorie spéciale de produits